Pour découvrir et sensibiliser à la biodiversité valaisanne!
           S'inscrire
283 membres

Connaissez-vous les zones de tranquillité et le projet « Observ-Faune » d’Alou-Siviez ?

  • Date de l'article
    mardi 23 juin 2015
  • Auteur
    Association Lu Tsamô / GreenValais
  • Photo ci-contre
    Page d'accueil zones-de-tranquillite.ch
  • Site(s) internet :
    www.zones-de-tranquillite.ch
( article / reportage )
De nos jours, les montagnes suisses sont très prisées et les loisirs d’hiver occupent une place prépondérante dans leurs fréquentations. Cet impact est important puisque de nombreux utilisateurs cherchent à repousser les limites de leurs performances. Cela se passe souvent en empruntant des itinéraires inconnus, des endroits vierges mais occupés par des animaux sauvages qui souffrent de ces intrusions. Pour respecter les besoins fondamentaux de ces derniers, il est primordial de leur offrir des zones de repli dans lesquelles ils ne sont pas dérangés.

La création de la zone de tranquilité d’Alou-Siviez, sur la commune de Nendaz, est le fruit d’un accord entre TéléNendaz et le WWF qui a retiré son opposition à la construction d’une nouvelle télécabine en échange de la création d’une zone de protection pour la faune. Le projet a ensuite pu poursuivre sa longue procédure cantonale et fédérale pour être officiellement validée par le Conseil d’Etat valaisan en 2014. La zone de tranquillité a été définie par le service cantonal de la chasse. Ce dernier a analysé toutes les zones où le gibier passe la période difficile de l’hiver et a déterminé les différents corridors ou réseaux de connexion de la faune et les comportements de cette dernière. Le cerf plus particulièrement quitte les limites supérieures des pâturages pour s’installer en forêt et ainsi trouver calme et nourriture. Voilà pourquoi le choix de l’emplacement de la zone d’Alou-Siviez. Elle se situe entre deux régions où le cerf passe sa période estivale, et accueille une partie de sa populations ventant de Veysonnaz ainsi que du secteur de la forêt verte – vallon d’Albi. (source : projet Observ-Faune - Lu Tsamô)

Le projet « Observ-Faune » d’Alou-Siviez 
Odile, Natalie, Xavier et Charly, quatre passionnés de la faune, se sont retrouvés autour du projet de faire connaître, comprendre et apprécier cette zone de tranquillité hivernale. Elles ont créé l’association « Lu Tsamô » afin de mettre en place une campagne de sensibilisation concrète et pratique. Autour de ce projet de communication par des panneaux didactiques et des imprimés, la réalisation d’un observatoire hors de la zone sera érigée et mis à disposition des promeneurs durant la période estivale. L’inauguration de l’observatoire est prévue dans le courant de l’été 2015, et des visites didactiques seront organisées.

Pour faire un peu mieux connaissance avec cette association et ses acteurs, rendez-vous sur leur blog lutsamo.blogspot.ch et leur page Facebook www.facebook.com/luTsamo

Au travers de petits reportages et photos, GreenValais vous informera des différentes étapes de ce projet nature et vous permettra de suivre l’aventure extraordinaire de l’ « Observ-Faune » d’Alou-Siviez… et pourquoi pas, vous aussi, soutenir ce projet ? Contactez-nous simplement.
  • 01-logo-lutsamo
  • 02-zone-alousiviez
  • 03carte-alousiviez
  • 04-assocaiton-lutsamo
  • 05-cerf-photoRolandClerc_2012_20085
1-4 Association "Lu Tsamo" et zone de tranquilité d'Alou-Siviez - 5 cerf (c)Roland Clerc www.faune-valais.ch

Le saviez-vous?
Une zone de tranquilité (appelées en allemand «Wildruhezonen», «Wildruhegebiete», «Wald-Wild-Schongebiete») est un « instrument » mise en place par la confédération et les cantons pour garantir une possibilité de repli aux animaux sauvage. Les zones de tranquillité sont des sites importants pour les mammifères et les oiseaux sauvages dont l’objectif de protection est de répondre aux besoins de la faune. Selon la loi fédérale sur la chasse (art. 7, al. 4 LChP), elles servent à éviter des dérangements excessifs causés par l’augmentation des activités de loisirs. Les zones de tranquillité ne doivent pas être utilisées, ou sous certaines conditions seulement, par les adeptes d’activités de loisirs. Les restrictions sont valables durant une période déterminée de l’année, dans quelques cas toute l’année.


Vous devez être enregistré pour publier un commentaire - merci