Pour découvrir et sensibiliser à la biodiversité valaisanne!
           S'inscrire
282 membres

Que faire si ... vous rencontrez un hérisson en hiver?

( article / reportage )
Le hérisson, ce sympathique animal avec son côté attirant par sa petite taille et sa facilité de se mettre en boule au moindre danger, est un petit mammifère solitaire, nocturne et crépusculaire, qui ne sort presque jamais en plein jour. Il fait partie des espèces sauvages qui sont protégées en Suisse selon la loi fédérale et la Convention de Berne.

La saison chaude est la période d’activité maximale du hérisson. Aussitôt que la température baisse en-dessous de 9 degrés, il va se trouver un endroit sec, à l’abri, et hiberner pour une période de 4 à 5 mois. Dans son terrier, il amasse de l’herbe sèche et des feuilles mortes. Une fois à l’intérieur, il effectue des petits sauts et des roulades pour tasser les parois de son abri et les rendre étanches. À l’intérieur, la température ne doit pas être trop chaude pour ne pas le réveiller, ni trop froide pour qu’il ne gèle pas.

Un superbe document "Premiers secours pour hérisson - que faire quand on trouve un hérisson?" a été publié par le centre de soins pour hérissons, de Maggia/TI, sur leur site web. Vous pouvez consulter ce document en cliquant sur le lien ci-contre.

Quelques autres conseils de soins ont aussi été publiés par proNatura :
« Si vous rencontrez un hérisson en déplacement lors d’une période de gel persistant, vous devriez l’aider. Son comportement peut indiquer qu’il est blessé, malade ou amaigri et qu’il a besoin de soins. Notez l’endroit, la date et l’heure de cette découverte et, si possible, le poids de l’animal. Ensuite, réchauffez-le s’il est engourdi par le froid. Pour ce faire, enveloppez d'un linge éponge une bouillotte en caoutchouc remplie d’eau tiède et placez-là dans une caisse assez haute. Déposez-y ensuite l’animal et recouvrez-le d’une serviette de toilette. Attendez que sa température corporelle ait retrouvé une valeur normale de 35oC pour lui proposer de l’eau et des aliments solides tels que nourriture pour chats ou chiens, ou encore un œuf brouillé non assaisonné et préparé avec un peu de graisse. Afin de vous assurer de son état de santé, prenez contact sans tarder avec un vétérinaire, la protection des animaux ou une station de soins aux hérissons. » (sources pronatura)

Le saviez-vous?
Avertissement : Si un hérisson vient régulièrement vous rendre visite, ne lui donnez jamais de lait et surtout pas de lait de vache.
Le lactose ne peut être digéré par le hérisson et favorise chez ce petit animal le développement d’agents pathogènes responsables d’une dysenterie chronique, la plupart du temps fatale. (Le centre de soins pour hérissons a publié un petit document explicatif très intéressant - lien sur l'icone ci-contre)


Vous devez être enregistré pour publier un commentaire - merci